Vers de nouvelles étoiles

La réforme du classement des hébergements touristiques a été introduite par la loi de développement et de modernisation des services touristiques du 22 juillet 2009. Désormais en vigueur pour tous les modes d’hébergements, cette réforme concerne à la fois les nouvelles normes de classement et la procédure pour obtenir les étoiles.

 

Qui est concerné ?

  • Les hôtels de tourisme
  • Les campings
  • Les résidences de tourisme
  • Les villages de vacances
  • Les meublés de tourisme (locations saisonnières)
  • Les villages résidentiels de tourisme

Qu’est-ce qui change ?

Le référentiel de classement datant de 1986 établissait une trentaine de critères relatifs à l’équipement uniquement :

 

Le nouveau référentiel propose désormais plus de 240 points de contrôle ou critères répartis en 3 grands chapitres :

 

Les équipements : surfaces plus spacieuses, équipements multimédias modernes, etc…

Les services au client : la pratique des langues étrangères, la qualité de service lors de la réservation, l’accueil, les services annexes, etc…

L’accessibilité et le développement durable : l’accueil des personnes en situation de handicap, les bonnes pratiques environnementales, etc…

 

Chaque critère est affecté d’un nombre de points, selon deux types de critères : « obligatoires » et « à la carte » ou optionnel.
Pour obtenir le classement dans une catégorie donnée, il faut atteindre un nombre de points minimum (addition des points obligatoires et à la carte).
Un établissement qui ne recueille pas le nombre suffisant de points obligatoires ne peut obtenir le classement.

Une fois le classement obtenu, celui-ci est valable 5 ans.

 

Pour en savoir plus sur la nouvelle réglementation, rendez vous sur :
www.classement.atout-france.fr

Pourquoi un nouveau classement ?

Le système de classement précédent était devenu inadapté au marché touristique actuel, devenu plus pointu et plus concurrentiel. D’autre part, le classement était attribué sans condition de durée.

 

Les nouvelles normes de classement fixent désormais de nouvelles exigences de qualité de services, contrôlées tous les 5 ans par un cabinet de contrôle accrédité par le Comité Français d’Accréditation (Cofrac).

 

Le nouveau classement vise à :

  • – améliorer la lisibilité et la qualité de l’offre hôtelière française (hôtels, campings, etc.)
  • – harmoniser le positionnement des établissements « haut de gamme » avec les pratiques internationales, et particulièrement celles des destinations concurrentes de la France, en créant une catégorie 5*
  • – moderniser les infrastructures du secteur hôtelier et plus largement celles de tous les hébergements touristiques marchands, en soutenant l’investissement par un plan de financement organisé par Oséo, le pôle financier public chargé de soutenir l’innovation et la croissance des PME
  • – renforcer notamment l’attractivité de la destination France.

Qu’est ce que cela implique ?

Le classement est volontaire, et à votre initiative. Afin de recevoir le nombre d’étoiles correspondant à votre niveau de confort et de qualité, vous devez désormais commander une visite de contrôle auprès d’une société accréditée par le Cofrac.

Après le 23 juillet 2012, si vous souhaitez conserver votre classement actuel ou augmenter en gamme en conformité avec la nouvelle réglementation, vous devez impérativement commander une visite de contrôle (renouvelable tous les 5 ans). A partir de cette date, toute mention faisant référence à l’ancien classement sera caduque et devra être retirée.

 

Le classement des hébergements touristiques permet de valoriser votre établissement. Le nombre d’étoiles d’un établissement constitue l’un des tout premiers critères de choix du consommateur.

Remplir le pré-diagnostic     Nous contacter